Le Standard manque de mener, l’Antwerp s’installe sur le podium après un match animé (et arrêté) 2-1

Les Rouches étaient à deux doigts d’inverser la tendance, mais un double raté d’Emond sur pénalty les en a empêchés. Lamkel Ze a lui su faire preuve de plus de sang-froid pour permettre à son équipe de devancer les Liégeois au classement.

Avec Emond et Lestienne dans le onze, plutôt que Carcela et Mpoku qui se rapprochent bien d’un départ, le Standard a vécu un début de match assez serein dans l’Enfer de Deurne-Nord. Le premier fait de match était un contact solide entre les têtes de Laifis et Opare, qui allaient tous deux finir par sortir après vingt minutes.

Juste avant la demi-heure, Ochoa plongeait bien sur un tir de Lamkel Ze, après que Bolat ait détourné un envoi de Marin. L’Antwerp dominait de plus en plus, et c’est un pénalty qui allait permettre de débloquer le marquoir. Baby s’écroulait après que Kosanovic l’ait retenu. La phase fait débât, mais l’arbitre n’a pas hésité. Ochoa partait du bon côté, mais c’était trop bien placé par Dieumerci Mbokani. 

Après ce but d’ouverture, l’Antwerp allait mettre encore plus la pression vers le but liégeois. Haroun reprenait au-dessus du but, Moussa Djenepo manquait lui une occasion en or d’égaliser. Sur un excellent centre de Fai, le Malien manquait le cuir devant le but.

Le Standard allait-il encore regretter ce manque de réalisme ? Pas bien longtemps. Suite à un corner dans les arrêts de jeu, Marin envoyait un bon centre. Miangue passait juste en-dessous, les Anversois à côté, c’est Zinho Vanheusden, derrière tout le monde, qui en profitait pour placer entre les jambes de Bolat.

Les Liégeois avaient repris confiance et débutaient bien la seconde période, avec un centre d’Emond que n’a pu convertir Lestienne, plutôt bien en jambes. A la 49e, ils allaient à leur tour obtenir un pénalty, via le VAR. Fai avait déboulé sur son flanc droit et avait centré avant l’arrivée de Bolat, Emond avait repris à côté mais avait été découpé dans le même temps par Arslanagic. 

Un pénalty manqué deux fois

Emond voulait se faire justice lui-même, mais tirait plein axe et Bolat repoussait. La balle revenait cependait vers le Gaumais, qui avait cette fois le champ libre, mais plaçait au-dessus !

L’Antwerp, qui ne s’était plus montré dangereux, allait faire preuve de bien plus de réalisme. Sur un centre de Yatabaré, les Anversois criaient au pénalty suite au plongeon de Mbokani, mais derrière, Lamkel Ze allait se jouer de Fai et tromper Ochoa. 

Le match interrompu… par les Anversois

L’Antwerp pouvait alors jouer pleinement en confiance, mais ses supporters allaient perturber la suite de la rencontre à l’approche du dernier quart d’heure. De nouveaux jets de gobelets vers le banc liégeois et le terrain allaient conduire M. Verboomen à renvoyer les acteurs vers les vestiaires. 

Après cet arrêt, avec Carcela et Mpoku sur le terrain, le Standard n’allait pas pouvoir remettre suffisamment la pression vers la cage de Bolat. Jonathan Bolingi manquait le break sur un centre de Lamkel Ze, Mbokani tirait lui aussi à côté. Lamkel Ze, auteur de plusieurs coups, finira la rencontre un peu avant les 21 autres joueurs sur le terrain, pour une rouge directe.

En attendant les trois points du match arrêté contre Anderlecht, le Standard est donc maintenant quatrième, avec deux unités de retard sur le Great Old.

Source : Walfoot

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Royal Antwerp112G
Standard101D