Catégorie : Croky Cup

Le Standard éliminé de la Coupe de Belgique par l’Antwerp (1-3), le match se termine en bagarre générale

Mené à la marque à la suite d’un but de Maxime Lestienne (23e, 1-0), l’Antwerp s’est qualifié pour les demi-finale de la Coupe de Belgique mercredi au détriment du Standard (3-1). Ritchie De Laet (64e, 1-1), Manuel Benson (67e, 1-2) et Dieumerci Mbokani (85e, 1-3) ont permis aux Anversois de rejoindre Zulte-Waregem et Courtrai dans le dernier carré. Le quatrième qualifié sera connu jeudi à l’issue de la rencontre entre Anderlecht et le Club Bruges. L’Anversois Didier Lamkel Zé a été le premier protagoniste de cette rencontre. L’attaquant a manqué un contrôle au second poteau alors qu’il avait hérité du ballon en raison d’une mésentente de la défense liégeoise (4e). Ensuite, le Camerounais a obligé Arnaud Bodart à sortir un ballon du pied (12e). Le gardien liégeois a encore dû s’employer sur une tentative de Mbokani (21e). Peu efficace devant le but adverse ces derniers temps, le Standard a frappé dès la première occasion sur un mouvement mené par Felipe Avenatti, Aleksandar Boljevic, Mergim Vojvoda et ponctué par Lestienne (23e, 1-0).  La rencontre était lancée et l’Antwerp a répliqué par l’inévitable Lamkel Zé, qui a placé à côté un service au second poteau de De Sart (23e). Si le Standard l’a échappé belle sur cette phase, il a été moins chanceux par la suite quand Selim Amallah a quitté le terrain sur blessure (41e). Mais aussi quand Sinan Bolat a sorti un tir de Boljevic, qui s’était bien débarrassé de son défenseur (42e). A la reprise, les Anversois ont affiché une plus grande motivation et davantage d’initiatives, notamment dans le chef de Buta, qui a distillé un long service à Lamkel Zé (59e). Les visiteurs ont alors pris le match en mains et sur un assist de Dino Arslanagic, De Laet a égalisé de la tête (64e, 1-1).  A peine monté au jeu (59e), Benson a enfoncé le clou (67e, 1-2).  Le Standard était perdu et Mbokani en a profité pour grandir sa réputation de meilleur attaquant de la compétition (85e, 1-3). La rencontre s’est terminée par une échauffourée entre plusieurs joueurs et membres des staffs et avec un exclu dans chaque camp: Boljevic (90e+4) et Lamkel Zé, qui a pris son adversaire à la gorge (90e+5).

Source : DH Les Sports+

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Standard101D
Royal Antwerp033G

Le Standard s’impose face à une vaillante équipe de Rebecq

Les Rouches ont dominé les amateurs de Rebecq 3-0 et Zulte-Waregem en a fait autant face à Saint-Trond, qui a joué à dix dès la 10e. Mené à la marque par Eupen, Courtrai a renversé la situation grâce à un doublé d’Ilombe Mboyo. Comme prévu, Michel Preud’homme a laissé plusieurs cadres au repos et a aligné des joueurs ayant peu ou pas de temps de jeu comme Reginal Goreux et Senna Miangue. Auteur du but de la victoire contre le Cercle, Felipe Avenatti était aligné en pointe. Après deux alertes de Cyril Rosy contrées par Arnaud Bodart, le Standard a pris le dessus et ouvert la marque par Aleksander Boljevic, qui avait signé le doublé contre Lommel au tour précédent (24e, 1-0). Les Rouches auraient pu tout de suite doubler l’écart, mais Duje Cop a manqué la transformation d’un penalty (27e). Le Standard a élevé le rythme en seconde période et Cop a doublé la mise (59e, 2-0). Rebecq a eu un sursaut mais suite à un malentendu dans sa défense, Collins Fai a alourdi son passif (67e, 3-0).

Source : DH Les Sports+

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Standard123G
Rebecq000D

 

Stupeur à Sclessin, le Standard, tenant du titre, se fait éliminer par le dernier actuel de D1 Amateurs ! (1-2)

Le Standard accueillait Knokke pour le compte des seizièmes de finale de la Coupe de Belgique ce mercredi soir.

Michel Preud’homme a choisi de titulariser Kosanovic au poste de back gauche, Balikwisha sur la flanc gauche et Sa en pointe ce mercredi soir.

Dès l’entame du match, Orlando Sa, sur un centre de Lestienne place une tête juste à côté du cadre adverse à la 3e. Balikwisha est très remuant en ce début de partie, mais rate à deux reprises le dernier geste dans les dix premières minutes. Suite à un corner, Sa apporte le danger à nouveau via la tête à la 9e, mais le ballon est sauvé sur la ligne par un défenseur. Kosanovic trouve une belle ouverture à la 17e pour Balikwisha qui part seul vers le goal et tire mais un défenseur de Knokke s’interpose au dernier moment et dévie la frappe du Rouche.

Même si le Standard domine les débtas, il faut attendre la 34e pour voir de nouveau une occasion pour les Rouches via Carcela et un centre/ tir repoussé par Verlinden à la 34e. Une minute plus tard, Sa a le ballon du 1-0, mais le dernier rempart adverse fait un bel arrêt de nouveau. Knokke obtient un corner suite à une belle percée sur le flanc gauche à la 38e. Le Standard comptera une nouvelle occasion chaude via Kosanovic qui enverra un coup franc qui lèchera le poteau de Verlinden à la 42e. Knokke se crée sa première grosse occasion à la 44e en touchant le poteau sur un tir dévié par Gillet suite à un corner.

Le Standard a procédé à son premier changement au retour des vestiaires en faisant monter Carlinhos à la place de Lestienne. Suite à une action confuse dans le rectangle de Gillet, Knokke ouvre le score et mène 0-1 à Sclessin à la 46e. Balikwisha tente de réagir à la 50e en envoyant une frappe mais celle-ci est captée par Verlinden.

Luyindama tente sa chance à distance avec une frappe croisée à la 54e, mais son tir n’est pas cadré. Les Rouches obtiendront un pénalty à la 55e sur une main adverse dans le rectangle. Orlando Sa se chargera de le tirer et de le transformer, 1-1 à la 56e.

Suite à l’égalisation, Carcela puis Carlinhos essaieront de faire trembler les filets par des frappes lointaines mais, celles-ci ne sont pas cadrées. Stupeur à Sclessin, Knokke mène de nouveau au score via un Dhondt oublié dans la surface. Le joueur ajuste Gillet et fait 1-2 à la 72e. Les coups de sifflet retentissent.

Orlando Sa reprend de nouveau le cuir de la tête mais n’arrive pas à cadrer à la 79e. Verlinden sera de nouveau à la parade face à Emond à la 82e. Les locaux poussent mais ça ne veut pas rentrer. Le Standard s’incline 1-2 et est éliminé de la Croky Cup.

Personne n’aurait pensé que le Standard éprouverait les pires difficultés face au dernier de D1 Amateurs. Mais qui aurait cru que le tenant du titre se ferait sortir à domicile en seizième de finale face à Knokke ? Personne.

Les Rouches ont manqué d’efficacité devant le but adverse et sont tombés sur un Justin Verlinden en grande forme ce mercredi soir. Le Standard n’ y arrive plus depuis un moment et devra vite se ressaisir ce week-end face à Ostende afin d’oublier cette terrible déconvenue.

Source : Walfoot

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Standard011D
Knokke022G

Le Standard bat Genk aux prolongations en finale de la Coupe de Belgique et retrouvera l’Europe !

[kad_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=hznZVQ8HY_Q » width=625 ]

Il ne s’est pratiquement rien passé durant 90 minutes, il n’y avait même pas de tir cadré à se mettre sous la dent. Le vent glacial qui soufflait dans les travées du Heysel n’arrangait rien au spectacle, mais il n’a fallu que quelques secondes aux Liégeois pour prendre les devants en prolongations.

C’est sans surprise dans son onze de base que le Standard lançait la partie : le trio Carcela – Mpoku – Edmilson était aligné derrière Renaud Emond. Côté genkois, Philippe Clément optait pour Mata et Nastic sur les côtés en défense, Buffel et Ndongala étaient alignés devant eux.

Le match commençait en mode mineur, les deux adversaires ne désirant pas se découvrir. Les Liégeois étaient plus dominants et tentaient de trouver un partenaire en bonne position, mais seul Edmilson pouvait adresser un centre pour la tête d’Emond au quart d’heure, sa reprise passait au-dessus du but. Un tir de Marin six minutes apportait plus de danger, mais il passait à côté du poteau de Vukovic.

Dans la foulée, les fans genkois pensait que Karelis avait ouvert le score en filant dans le dos de la défense, mais le Grec était signalé en position de hors-jeu. Les Limbourgeois commençaient alors à sortir de leur moitié de terrain, un excellent retour de Cavanda empêchait Ndongala de fixer Gillet, un tir dévié de Seck ne passait pas loin. C’est un coup-franc de Marin et une tête de Luyindama qui ramenaient le danger dans l’autre rectangle, mais cette première période se terminera sans le moindre tir cadré.

Dans le quatrième quart d’heure, les Rouches se rapprochaient du but d’ouverture sur des tentatives d’Edmilson, Fai et Marin, mais Vukovic ne devait toujours pas intervenir. Philippe Clement faisait alors monter Trossard pour essayer de faire la différence, Dieumerci Ndongala, averti peu avant pour simulation, était remplacé. Karelis, invisible en seconde période, était remplacé par Samatta par la suite.

L’ennui se prolongait de plus en plus, le public, paralysé par le froid, attendait du mouvement. Sur les premières occasions cadrées de Genk, à cinq minutes de la fin du temps réglementaire, le match aurait pu se jouer, mais Gillet jouait au sauveur. Face à Samatta d’abord, sur le corner qui suivait ensuite. Ricardo Sa Pinto sentait lui les prolongations arriver, il ne réalisait toujours pas le moindre changement.

On était bien parti pour trente minutes supplémentaires, avec toujours aucun changement apporté par le T1 liégeois, mais le but d’ouverture tombait rapidement. Emond reprenait du bout du front un centre de Carcela, Vukovic tentait de sortir le ballon mais l’arbitre Lardot tendait le bras vers le rond central, le but était accordé.

Duje Cop faisait alors son entrée à la place d’Edmilson, les Principautaires poursuivaient la rencontre en 4-4-2. Les Genkois se rapprochaient du but de Gillet, mais les frappes de Seck et Pozuelo manquaient le cadre. Mehdi Carcela cédait lui sa place à Djenepo, tout en répondant aux huées limbourgeoises par des applaudissements nargueurs, ce qui lui valait un carton jaune. Un coup-franc de Malinovskyi faisait frémir tout le Heysel, mais les quinze premières minutes se terminaient sur le score de 0-1.

Les quinze dernières n’offraient pas plus de spectacle, si ce n’est l’exclusion de Nastic et la montée du capitaine Pocognoli pour une poignée de secondes. Le sixième but de Renaud Emond en Coupe de Belgique était le bon pour soulever une huitième fois ce trophée, deux après la victoire contre Bruges. Avec la grande contribution de son Phénix gaumais, qui a connu de nombreux coups durs depuis son arrivée sans jamais lâcher prise, les Rouches sont assurés de disputer les poules de l’Europa League la saison prochaine !

Source : Walfoot

[kad_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=yMNnsg7OZ64″ width=625 ][kad_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=fjYC3kgQvi4″ width=625 ]

Finale Coupe de Belgique

À l’issue d’un tirage au sort ce vendredi 9 février, il est ressorti que Genk sera l’équipe à domicile tandis que le Standard, celle qui jouera en déplacement.

Les supporters du club limbourgeois prendront place dans les tribunes 1 et 2 alors que ceux du club liégeois seront dans les tribunes 3 et 4.

Les deux clubs disposent chacun de 20.000 places pour leurs supporters.

La vente des tickets se déroulera uniquement via les deux clubs et non pas par le biais de l’URBSFA. Aucune vente n’aura lieu au stade le jour du match.

Ci-dessous, vous trouverez le prix des places tandis que les autres informations concernant la vente des tickets seront dévoilées prochainement.

Tribunes 1 & 3

  • Milieu central : €60
  • Milieu : €45
  • Latéral : €35

Tribunes 2 & 4

  • Blocs A à H : €25
  • Blocs I à V : €25
  • Personnes en chaise roulante : €25

Coupe de Belgique : Le Standard limite les dégâts à Bruges (3-2) et se qualifie pour la finale

Une victoire 3-2 à domicile n’a en effet pas suffit aux Blauw en Zwart pour remonter le 4-1 subi à Sclessin lors du match aller. En finale, le Standard retrouvera Genk, vainqueur de Courtrai mardi soir. La rencontre est prévue le 17 mars.

Forts d’une avance confortable, les hommes de Ricardo Sa Pinto n’ont pas fait l’erreur de prendre le match à la légère. Les Rouches ont d’ailleurs réalisé l’entame de match parfaite en brisant l’ambiance du Jan Breydel Stadium après quatre minutes de jeu. Un corner télécommandé de Razvan Marin a alors trouvé la tête d’Orlando Sa au deuxième poteau pour le but du 0-1.

Cinq minutes plus tard, les Liégeois se sont créé une deuxième occasion franche mais Duje Cop a finalement buté sur Vermeer, titularisé dans les cages brugeoises à la place de Gabulov. Ce sera la seule autre occasion nette du Standard en première période. Après dix minutes difficiles, Bruges a en effet écrasé le club de la Principauté dans sa moitié de terrain. Nakamba (11e), Limbombe (25e) et Wesley (37e) ont frôlé l’égalisation sur action avant que Hans Vanaken ne fasse 1-1 avant la pause d’un coup franc magistral des 25 mètres qui a laissé Jean-François Gillet de marbre (42e).

Avec Carcela à la place de Sa, légèrement blessé, le Standard a débuté la deuxième période en tentant de jouer plus haut. L’équipe de Sa Pinto a toutefois prêté le flanc aux Brugeois qui ont fait mouche sur leur première occasion. Peu après l’heure de jeu, le néo-Soulier d’Or Ruud Vormer a offert un ballon cinq étoiles à Anthony Limbombe d’une passe au vol. Seul face à Gillet, celui-ci n’a éprouvé aucune difficulté à placer le ballon dans le plafond du but (63e).

Un goal qui n’aura pas le mérite d’amorcer la remontée brugeoise. Bien regroupé, le Standard a en effet joué la carte du contre et a poussé l’équipe de Leko à multiplier les courses en arrière. Renaud Emond s’en est d’abord allé inscrire son cinquième but en trois matches pour faire 2-2 (71e) avant qu’une frappe à distance surpuissante de Jordy Clasie ne vienne replacer Bruges aux commandes (75e).

Incapable d’inquiéter Gillet dans le dernier quart d’heure, Bruges ne parviendra pas à planter un nouveau but et à priver le Standard d’une seizième finale de Coupe de Belgique.

Source : DH Sports

[kad_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=V7d0ozLseyg » width=625 ]

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Bruges123G
Standard112D

Coupe de Belgique: le Standard fait un grand pas vers la finale en écrasant le FC Bruges (4-1)

Le Standard, après avoir mis le feu dans la défense d’Anderlecht (3-3) dimanche dernier dans le même enfer de Sclessin, a carrément pulvérisé celle du Club Bruges – 4-1 (mi-temps: 2-0) – déjà assez fébrile ces derniers temps, grâce à un triplé de Renaud Emond et Junior Edmilson, mercredi soir en demi-finale-aller de la Coupe de Belgique de football. Matej Mitrovic a un peu gâché la fête en sauvant l’honneur, voire plus, à 7 minutes de la fin.

Englué dans la colonne de droite en Jupiler Pro League, mais malgré tout à seulement 3 points du top-6 synonyme de play-off I, son objectif avoué cette saison, le Standard ne pouvait pas pour autant négliger le plus court chemin vers l’Europe, à 180 ou 210 minutes d’une deuxième finale en trois éditions.

Le Club Bruges, de son côté, vainqueur pour la 11e fois de l’épreuve en 2015, puis finaliste contre le Standard l’année suivante, veut signer son premier doublé – désormais très compromis – depuis 1996.

Largement en tête du championnat, il avait toutefois déjà miraculeusement échappé à la défaite à l’Antwerp (2-2), avant de s’incliner 2-0 à la régulière à La Gantoise, lors de ses deux derniers déplacements.

Bref on ne comprend pas… pourquoi le stade Maurice Dufrasne n’était pas comble à l’occasion d’une des plus belles affiches de la saison. Les absents auront toutefois beaucoup des regrets, alors que les moins fanatiques supporters blauw en zwart se diront peut-être qu’ils auraient mieux fait de rester chez eux.

Les deux équipes, et Bruges en particulier, s’engagèrent à fond ou presque, dès le coup d’envoi, Abdoulaye Diaby, bien surveillé, n’obtenant qu’un corner à la 8e minute. Hans Vanaken tira ensuite au-dessus (10e).

Mais c’est le Standard, en jaune fluo et noir, qui ouvrit la marque sur sa lancée du Clasico à la 19e minute. Junior Edmilson qui avait débordé sur le flanc droit, centra en effet pour Renaud Emond dont la reprise de près au second piquet fut sans pardon pour Vladimir Gabulov (1-0).

Pareille phase méritait une répétition, à laquelle le peuple rouche eut droit six minutes plus tard, avec cette fois Razvan Marin dans le rôle de passeur, mais toujours Emond dans celui de finisseur (2-0, 25e).

Il n’y avait plus qu’une équipe sur le terrain, même si les actions suivantes du Standard ne modifièrent plus le score avant le repos.

Il était déjà temps pour Ivan Leko de modifier ses batteries en introduisant sa recrue du Besiktas Mitrovic (à la place de Jordi Vanlerberghe) pour ne pas prendre un troisième but, et Wesley devant (à la place de Jordy Clasie) pour en marquer un.

Bruges avait d’ailleurs retrouvé ses esprits et Ruud Vormer tira sur le piquet dès la 48e.

C’était le tournant du match qui allait ensuite entièrement basculer côté rouche. Emond, encore lui, signa d’abord son hat-trick en reprenant du front un ballon expédié de loin du gauche sur la transversale par José Mpoku (3-0, 54e). Puis Edmilson, au 2e poteau, envoya dans le plafond du but un centre parfait de Collins Fai (4-0, 57e).

Et c’est paradoxalement Mitrovic, entré au jeu pour arrêter le rouleau compresseur rouche, qui réduisit vigoureusement le score de la tête, 4-1, sur corner, à la 83e. Le but de l’espoir pour Bruges…

Mais à moins d’une remontada façon Barcelone, ou presque, au retour le jeudi 8 février (20h45) au Jan Breydelstadion, c’est le Standard qui affrontera Courtrai ou le Racing Genk (3-2 à l’aller mardi) en finale le samedi 17 mars au Stade Roi Baudouin, dont les portes lui semblent en tout cas déjà en bonne partie ouvertes.

Le vainqueur sera qualifié pour la phase de poules de l’Europa League 2018-2019.

Source : DH Sports

[kad_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=bWGPFOwvFoE » width=625 ]

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Standard224G
Bruges011D

 

Croky Cup: Le Standard élimine Ostende (2-3) et se qualifie pour les demi-finales

Après Courtrai, qui s’est offert sans aucune discussion le scalp de La Gantoise, 4-1, c’est le Standard, vainqueur 2-3 (mi-temps: 1-1) à Ostende, qui a atteint les demi-finales de la Coupe de Belgique de football mardi soir.Ostende, finaliste la saison dernière, a pourtant ouvert la marque dès la 16e minute lorsque son capitaine Sébastien Siani a offert un assist de 40 mètres à Richairo Zivkovic, qui n’a pas tremblé dans son face à face avec Jean-François Gillet. Il a en effet glissé le ballon entre ses jambes (1-0). Un but inscrit contre le cours du jeu, mais qui ne décontenança pas les Rouches. Le Standard, vainqueur de l’épreuve en 2015, et tombeur d’Anderlecht (0-1) au tour précédent, a en effet égalisé à la 33e par Orlando Sa, qui a repris imparablement de la tête un centre millimétré d’Uche Agbo. Une égalisation qui provoqua la fureur des supporters locaux, persuadés que leur équipe, déconcentrée par l’incident, aurait dû bénéficier d’un penalty 3 minutes plus tôt, lorsque Sébastien Pocognoli arrêta selon eux – et pas seulement selon eux ! – de la main, un centre de Brecht Capon dans le rectangle. Mais le cinquième arbitre Lawrence Visser n’a pas alerté Wim Smet. Le Standard a pris l’avance dès la reprise. Paul Mpoku céda en effet le ballon à Ravzan Marin, dont la frappe magistrale d’une vingtaine de mètres ne laissa aucune chance à Mike Vanhamel 1-2, 47e). Le chemin vers la victoire était encore long, mais a été raccourci par Renaud Emond, qui ne galvauda pas la superbe occasion que lui procura Marin à la 82e (1-3). La messe était dite, même si Zinho Gano, qui avait remplacé Joseph Akpala à la 70e, a réduit le score en fusillant Gillet sur un service de Knowledge Musona dans le temps additionnel (2-3, score final). Le Standard, méritoirement qualifié pour le dernier carré, n’aura sans doute qu’un regret: la carte jaune dont a écopé Orlando Sa à la 86e minute.

Source : DH Sports

[kad_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=0eGbUH2kRkI » width=625 ]

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Oostende112D
Standard123G

Interruption, échauffourées, Sa Pinto exclu: le Standard se qualifie face à Anderlecht dans un Classico agité (0-1)

Le Standard de Liège s’est imposé (0-1) sur la pelouse d’Anderlecht lors des huitièmes de finale de la Croky Cup, la Coupe de Belgique de football.Les hostilités débutaient peu après le quart d’heure de jeu. Lancé en profondeur par Carlinhos, Orlando Sa éliminait Matz Sels mais plaçait la balle sur le poteau. Carlinhos, bien placé dans le rectangle, suivait le rebond et permettait au Standard de prendre l’avance d’un plat du pied (18e).

A la demi-heure de jeu, alors qu’Anderlecht réclamait une faute au début de l’action sur Massimo Bruno, Orlando Sa dribblait quatre joueurs anderlechtois avant de s’écrouler dans le rectangle suite à une faute d’Adrien Trebel. L’arbitre désignait le point de penalty mais Edmilson envoyait la balle sur la latte de Matz Sels (32e). Juste avant la mi-temps, un coup franc d’Adrian Trebel, dévié par la tête d’Orlando Sa, finissait sur le poteau (45e).

La seconde période fut marquée par de multiples interruptions. La rencontre fut tout d’abord interrompue pour des jets de projectiles de la part d’une partie du public anderlechtois sur le terrain (49e). A un quart d’heure du terme, Ricardo Sa Pinto recevait un gobelet de bière à quelques centimètres de son pied et s’écroulait au sol. Après une vive altercation avec l’arbitre, l’entraîneur des Liégeois était renvoyé en tribunes pour protestations.

La deuxième mi-temps vit peu d’occasions. Notons tout de même un centre tir d’Adrien Trebel dévié en corner par Jean-François Gillet d’une belle claquette (73e).

Source : DH Sports
[kad_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=GkAxkexXxfI » width=625 ]

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Anderlecht000D
Standard101G