Catégorie : Europa league

Le Standard concède le partage contre Arsenal malgré une avance de 2 buts et est éliminé de l’Europa League (2-2)

Le Standard n’est pas parvenu à se qualifier pour les seizièmes de finale de l’Europa League. Jeudi contre Arsenal, les Liégeois ont mené 2-0 grâce à Samuel Bastien (47e) et Selim Amallah (69e) mais ont finalement dû partager l’enjeu 2-2 après des goals d’Alexandre Lacazette (78e) et Bukayo Saka (81e) dans cette ultime rencontre du groupe F. Avec 8 points, un de moins que Francfort qui a perdu contre le Vitoria (2-3), les Liégeois sont éliminés. Arsenal termine en tête (11), le Vitoria dernier (5). C’est dans l’obligation de l’emporter 5-0 pour se qualifier quoi qu’il arrive dans l’autre rencontre que le Standard a entamé la rencontre dans un stade copieusement garni. Si les ‘Rouches’ ont bien tenté d’enflammer le match en imposant un pressing très haut dans les premières secondes, c’est bien Arsenal qui s’est créé les occasions les plus franches en première mi-temps.

Sans un très bon Arnaud Bodart, de très jeunes Gunners auraient pu plier la rencontre mais le portier liégeois a très bien dévié le tir d’Emile Smith Rowe (16e), les trois essais de Bukayo Saka (27e, 32e, 45e), 18 ans, et la tête de Reiss Nelson (45e).

Malgré l’activité de Paul-José Mpoku en première mi-temps, les Liégeois n’ont pas réellement pu inquiéter Emiliano Martínez avant la 47e. Pas attaqué par la défense d’Arsenal, Samuel Bastien a armé un tir qui, dévié, a fini sa course au fond des filets (1-0). Le Standard a ensuite doublé son avance grâce à Selim Amallah sur une nouvelle frappe contrée (2-0, 69e). Les ‘Rouches’ devaient alors marquer encore trois fois pour se qualifier.

C’était sans compter sur la jeunesse londonienne. Alexandre Lacazette, jusque là assez discret, a marqué d’une tête au petit rectangle sur un beau centre de Saka (2-1, 78e). Dans la foulée, un ‘une-deux’ aux abords du grand rectangle entre Martinelli et Saka a permis à ce dernier, très en jambe, de ponctuer sa convaincante prestation par un but (2-2, 81e).

Le Standard pourra nourrir quelques regrets car, dans le même temps, le Vitoria a surpris Francfort dans les derniers instants (2-3). Ce qui signifie que les Liégeois se seraient qualifiés en cas de victoire. Les Allemands ont longtemps mené 2-1 grâce à Da Costa (31e) et Kamada (38e). Mais les Portugais, qui avaient mené une vingtaine de minutes après le but d’ouverture du Vitoria signé Rochinha (8e), ancien joueur du Standard, ont quitté la scène européenne sur une probante victoire grâce à Al Musrati (85e) et Edwards (87e).

 

Source : DH Les Sports+

 

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Standard022N
Arsenal022N

Lestienne offre la victoire au Standard sur le fil face à Francfort (2-1)

Arnaud Bodart fêtait sa première apparition sur la scène continentale, Vanheusden a inscrit son premier but et Lestienne a revêtu son costume de super-héros.

Preud’homme choisissait de titulariser Cop, Emond et Carcela pour cette rencontre décisive, gardant Maxime Lestienne et Obbi Oulare comme principaux jokers. Après un long round d’observation en début de rencontre, le match s’emballait à la demi-heure de jeu. C’est à la 33e, exactement, qu’une frappe lointaine de Cimirot mettait le portier de Francfort à contribution. Le corner suivant offrait… une situation de contre-attaque aux Allemands, qui aboutissait par une tête d’André Silva sur le poteau de Bodart.

Le Standard dominait ensuite la fin de première mi-temps, avec une reprise du bout du pied de Cop qui échouait à quelques centimètres du but adverse, à la 45e.

Les Rouches revenaient des vestiaires avec les mêmes intentions et s’installaient dans le camp de Francfort, jusqu’au corner de la délivrance, à la 57e minute. Emond déviait de la tête ce ballon donné en première zone et Vanheusden, au second poteau, reprenait victorieusement pour inscrire son premier but en Coupe d’Europe.

Dans la foulée, Francfort réagissait et mettait la pression sur le but d’un Bodart vigilent. Jusqu’à ce coup franc de Kostic, bien enroulé du pied gauche depuis l’entrée du rectangle, à la 65e minute. Tout était alors à refaire pour la bande à Preud’homme… qui aurait pu se retrouver à 10 si Cimirot n’avait pas écopé d’une jaune qui aurait dû être donnée à Laifis, déjà averti.

Il fallait alors attendre la 94e minute pour voir Sclessin exploser, lorsqu’une déviation de la tête d’Oularé trouvait un Lestienne plein de sang froid. 

Ce but permet au Standard de passer devant son adversaire du soir, grâce au nombre de buts inscrits ! Arsenal est toujours en tête du groupe.

 
Source : DH Sports

Le Standard concède le nul en Turquie et est éliminé de l’Europa League

Obligés de gagner, les Rouches ont remis Akhisarspor sous pression. Mais une frappe enroulée de Samuel Bastien est passée à côté (14e) et Mehdi Carcela a alerté Milan Lukac d’un angle trop fermé pour le surprendre (20e). Le Standard gardait bien le ballon mais les dernières passes arrivaient difficilement. Du coup, les Liégeois s’en sont bien sortis quand Elvis Manu a mis Christian Luyindama dans le vent avant de servir Barbosa au deuxième poteau. Alors qu’il n’avait plus qu’à placer le ballon, le Portugais l’a envoyé au-dessus de la transversale (33e). Après ce raté monumental, le Standard a réagi mais Sa (36e) et Zinho Vanheusden (41e) n’ont pas cadré leurs reprises de la tête.

La seconde période a débuté par un slalom de Carcela, qui a passé deux hommes avant d’entrer en contact avec un troisième. Le capitaine du Standard a réclamé un penalty mais l’arbitre lui a donné une carte jaune pour simulation (51e). Cela n’a pas déstabilisé l’international marocain qui a incité ses équipiers à pousser pour marquer le premier but. Monté au jeu à la place d’Agbo (60e), Paul-José Mpoku a adressé un bon centre à Sa. Pourtant bien placé, le Portugais a dévié à côté (69e).

Les Turcs ont alors pris un peu l’air et ont obligé Guillermo Ochoa à repousser un tir de Josué (80e). Suite à cette action, Preud’homme a effectué un double changement avec Obbi Oularé et Renaud Emond pour Bastien et Sa (83e). Pas de chance pour les Rouches: Oularé est sorti sur une civière suite à un contact avec le gardien Turc et ils ont dû poursuivre à dix (88e).

Source : DH Sports

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Akhisar000N
Standard000N

Le Standard crée l’exploit face à Séville (1-0)

Dans l’obligation de gagner pour garder l’espoir de passer l’hiver européen, les Liégeois débutaient la rencontre dans un schéma offensif avec Mpoku, Carcela, Djenepo alignés pour alimenter Renaud Emond. Malgré une possession de balle largement à l’avantage du leader de la Liga espagnole, ce sont les Rouches qui se créaient les plus belles opprtunités du début de match via un tête d’Emond (8e) et une frappe de Carcela (15e).

De l’autre côté, Séville répondait mais Ben Yedder ne trouvait pas le cadre (21e) avant que Vazquez ne trouve l’équerre du but d’Ochoa (25e). À quelques minutes du repos, le Standard perdait Mpoku sur blessure et était remplacé par Marin. Bien en place, les Rouches démarrait la seconde période comme la première. Lancé seul face à Vaclik, Emond manquait son contrôle et le portier sévillan s’emparait facilement du cuir.

Les hommes de Michel Preud’homme étaient finalement récompensés de leurs efforts lorsque Djenepo faisait preuve de sang-froid pour tromper Vaclik (62e). Réduit à dix après la deuxième carte jaune de Sarabia (68e), Séville poussait pour revenir, ce qui offrait des espaces en contre au Standard mais Djenepo galvaudait deux énormes occasions en fin de match. Deux ratés sans conséquence pour les Liégeois qui pouvaient exulter au coup de sifflet final.

Au classement du groupe J, le Standard est troisième avec 9 points, soit autant que Séville, deuxième. Krasnodar reste en tête du groupe avec 12 points. Akhisarspor est éliminé avec 0 point au compteur. Lors de la sixième et dernière journée, le 13 décembre, le Standard devra s’imposer à Akhisarspor et espérer dans le même temps une défaite ou un partage de Séville contre Krasnodar pour se qualifier. Une lourde défaite des Russes en Espagne conjuguée à une large victoire des Liégeois en Turquie pourrait également qualifier le club liégeois.

Source : DH Sports

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Standard011G
Seville000D

Europa League : le Standard s’écroule en fin de match à Krasnodar et manque un nouvel exploit (2-1)

Au coup d’envoi, Michel Preud’homme avait opéré à deux changements dans son onze de base par rapport à celui aligné contre l’Antwerp dimanche. Zinho Vanheusden prenait la place de Cavanda, blessé, et Djenepo retrouvait une place de titulaire à la place d’Agbo. Malgré un système très offensif aligné par l’entraîneur liégeois, le Standard devait faire le gros dos en début de match et Wanderson ne passait pas loin de l’ouverture du score (2e). L’orage passé, les Rouches jouaient plus haut et étaient rapidement récompensés par un but de Carcela, suite à un centre précis de Laifis (19e).

Un but qui donnait de la confiance supplémentaires aux Liégeois et Lestienne, par deux fois, était à deux doigts de faire le break (28e et 32e). Après la pause, Krasnodar remontait sur le terrain avec de meilleures intentions mais Claesson manquait l’immanquanble (50e).

Face au pressing russe, le Standard jouait alors le contre mais ni Emond (62e), ni Djenepo ne parvenait à mettre la phalange liégeoise à l’abri. Cependant, les Rouches craquaient à douze minutes du terme lorsque Suleymanov rétablissait l’égalité (78e) avant que Wanderson ne plante le deuxième but russe dans la foulée (82e).
Une défaite qui fait mal au Standard qui voit Krasnodar mais aussi Séville, vainqueur 2-3 à Akhisarspor dans l’autre match du groupe, prendre trois points d’avance en tête du classement. Les Rouches (6 points) sont donc troisièmes du groupe et joueront leur qualification face à Séville dans trois semaines avant un déplacement à Akhisarspor.

Source : DH Sports

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Krasnodar022G
Standard101D

Le Standard s’impose contre Krasnodar (2-1) grâce à une tête de Laifis

Le Standard de Liège s’est imposé à domicile face au FK Krasnodar (2-1) jeudi soir dans le cadre de la troisième journée de l’Europa League. Les Liégeois restent troisièmes mais reviennent à égalité de points (6) avec le FC Séville et son adversaire du jour dans le groupe J.

Le FK Krasnodar montrait en début de rencontre pourquoi il occupait actuellement la deuxième place du championnat russe et la tête du groupe J. Le gardien liégeois Ochoa devait dévier un premier coup franc puissant de Ramirez. Claesson suivait bien le rebond mais le milieu suédois ne réussissait pas à mettre les visiteurs aux commandes (11). Le Standard ne parvenait pas à sortir de son camp et se faisait une nouvelle frayeur sur un tir de loin de Wanderson qui passait à côté (19). L’ancien joueur du Lierse tentait à nouveau sa chance un peu plus de dix minutes plus tard mais sa frappe léchait le poteau d’Ochoa (30). Les Russes étaient finalement récompensés à la 39e. Bien servi dans le rectangle par Petrov, Ari passait devant deux défenseurs liégeois pour crucifier Ochoa à bout portant.

En début de seconde période, le Standard de Liège égalisait immédiatement sur sa première tentative. En effet, Renaud Emond (47) tentait une reprise de volée audacieuse des 25 mètres qui venait lober le portier Sinitsyn. Les Liégeois étaient tout proche de prendre l’avantage quelques minutes plus tard mais le tir de Carcela touchait le poteau (52). Par la suite, l’attaquant de Krasnodar Ari manquait l’occasion d’inscrire un doublé en ratant deux fois son face à face avec Ochoa (64, 68). Alors que l’on se dirigeait vers un match nul, le défenseur liégeois Laifis a offert de la tête la victoire au Standard dans le temps additionnel (90e+3).

Dans le même temps, le FC Séville s’est imposé largement face à Akhisarspor (6-0). Au classement, le FC Séville, le FK Krasnodar et le Standard de Liège comptent six points. Akhisarspor ferme la marche avec zéro point.

Source : DH Sports

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Standard022G
Krasnodar101D

Le Standard empoche les trois points face à Akhisarspor (2-1)

Le Standard s’est imposé 2-1 face aux Turcs d’Akhisar Belediyespor jeudi à Sclessin dans le cadre de la 2e journée de la phase de poules l’Europa League de football.Le Standard a mis fin à plus trois ans d’absence de victoire à Sclessin sur la scène européenne. Jeudi soir, les vainqueurs de la Coupe de Belgique ont battu 2-1 (mi-temps 2-1) leurs homologues turcs d’Akhisarspor au terme de la 2e journée de l’Europa League. Emond (17e) et Djenepo (40e) ont inscrit les deux buts liégeois au terme d’un match peu convaincant. Ayik (32e) avait égalisé un court moment. Cette victoire, associée à celle de Krasnodar 2-1 face au FC Séville, leur permet de prendre la 3e place du groupe J avec 3 points. Les Russes, qu’ils accueillent le 25 octobre (21h00) lors de la 3e journée, sont leaders (6) devant les Espagnols (3). Les Turcs, quatrièmes, ne comptent pas de point.

Le Standard a eu la chance de trouver rapidement l’ouverture. Sur un coup de coin cadeau offert par les Turcs, Carcela plaçait le ballon sur la tête d’Emond qui concluait au premier poteau (1-0, 17e).

Jusque-là, mis à part un coup-franc (dans le ‘mur’) de Marin (4e), les vice-champions de Belgique n’avaient eu aucune occasion alors que Barbosa avait contraint Ochoa à repousser des poings son centre-tir. Le Portugais allait encore hériter d’un bon ballon mais sa reprise survola le cadre liégeois (21e).

L’avertissement ne fut pas retenu par des Liégeois lents et trop peu agressifs et entreprenants à l’instar de Carcela, positionné au centre de l’attaque, Emond évoluant à droite. A la 32e, sur leurs premier coup de coin, les Turcs égalisaient via Ayik à la reprise d’un ballon repoussé par Ochoa (1-1) sur un premier essai de Seleznov.

Comme depuis trois matchs, la délivrance des Rouches (qui jouaient en noir) est venue du jeune Djenepo qui de la tête replaçait le Standard aux commandes (40e) à la conclusion d’un centre de Cavanda. Le Malien de 20 ans inscrivait ainsi son 5e but lors des quatre derniers matchs.

Les Liégeois étaient loin d’être à l’abri. Dès la reprise, il a fallu un retour de Leifis pour priver Ayik, qui avait gagné son duel face à Ochoa, d’une nouvelle égalisation (46e). Les « Akigo » continuaient à croire en leur chances et conservaient l’initiative.

Les hommes de Preud’homme reculaient de plus en plus. Sans doute dans l’espoir de profiter de plus d’espaces en contre-attaque. Leur première occasion est venu du pied de Leifis dont l’envoi de loin frôla le cadre (63e). Un autre arrière, Cavanda, a hérité d’un bon ballon de Carcela mais ne l’a pas exploité (70e).

L’exclusion à la 82e, à la suite d’un 2e carton jaune, de Yumlu facilita la fin de match du Standard qui pouvait savourer les trois points, l’objectif premier de la soirée.

Source : DH Sports

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Standard202G
Akhisar101D

Le Standard sombre à Séville (5-1)

Après avoir résisté en 1ère période, les Rouches ont pris l’eau face à des Espagnols largement supérieurs.
Après Ajax, un morceau trop indigeste pour lui, en phase préliminaire de la Ligue des Champions de football, le Standard entamait la phase de poules de l’Europa League face à un adversaire du même calibre, le FC Séville, quintuple lauréat de l’épreuve, jeudi au stade Ramon Pizjuan dans le Groupe J. Et autant le dire tout de suite, cela s’est aussi mal passé qu’à Amsterdam: 5-1 (mi-temps: 2-1). Pas l’idéal comme entrée en matière, ni comme préparation du Clasico de dimanche (18 heures) à Anderlecht !Dans ce genre de match, tout le monde le sait, il est impératif de passer au moins la première demi-heure sans encombre.

Le (deuxième) coup franc imparablement brossé « à la Messi » par l’Argentin Ever Banega dans l’angle du but de Guillermo Ochoa dès la 8e minute (1-0), était donc loin de constituer le scénario idéal, d’un point de vue liégeois s’entend.

Mais le coach local Pablo Machín grimaça également lorsqu’il fut contraint de remplacer son milieu défensif Ibrahim Amadou, ex-capitaine de Lille, blessé, par Roque Mesa, après seulement un quart d’heure de jeu.

Séville ne se contentait pas de son avance, mais ne faisait pas non plus le forcing pour la doubler. Ce qui laissait au Standard l’occasion de faire à peu près jeu égal, voire d’espérer égaliser.

Même si le gardien Tchèque Tomas Vaclík n’avait guère l’occasion d’intervenir. Il faut dire que devant lui, on ne lésinait pas toujours sur les moyens pour enrayer la progression rouche.

Ce n’est pourtant pas sur coup franc mais sur corner que Razvan Marin centra vers Christian Luyindama dont la déviation, chanceuse ou non, isola en tout cas Moussa Djenepo face au but: 1-1 (39e).

Mais l’autre Argentin de Séville, Franco Vazquez, crucifia à son tour Ochoa d’une frappe enveloppée du gauche à peine deux minutes plus tard (2-1).

Un coup dur, quoique le Standard pouvait malgré tout se dire que la mission n’était pas impossible.

Mais patatras à la reprise, Séville remonte le ballon en quelques passes et le Brésilien Guilherme Arana centre parfaitement pour le Français Wissam Ben Yedder qui ne laisse pas passer l’aubaine (3-1, 49e).

La situation du Standard devenait critique, d’autant que cette fois Séville gardait le pied sur l’accélérateur.

Ce dont profita Ben Yedder pour alourdir la marque après une perte de balle de Marin au profit de Banega (4-1, 70e).

Une faute de Zinho Vanheusden sur Vazquez fut sanctionnée d’un carton jaune, mais surtout, d’un penalty transformé par Banega (5-1, 74e, score final).

Le FK Krasnodar s’est imposé 0-1 à Akhisar Belediyespor grâce à un but du Suédois Viktor Claesson à la 26e minute, dans l’autre match du groupe.

Source : DH Sports

[kad_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=uaMwXrcQYuE » width=625 ]

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Seville235G
Standard101D

 

Le Standard ne perd pas mais quitte l’Europa League

Après un début de parcours poussif, le Standard est parvenu à redresser la barre en Europa League. Face à l’Ajax, pour ce dernier match de poule, l’occasion était belle de faire le taf pour accéder aux seizièmes de finale.

Sans Fai ni Beldofil, suspendus, le Standard connaissait les conditions pour se qualifier au prochain tour : faire aussi bien que le Celta Vigo. Mais pour ne prendre aucun risque, la victoire était espérée. Surtout qu’en face l’Ajax alignait une équipe B.

Il ne fallait pas 5 minutes pour que la rencontre s’enflamme… au sens propre. Les supporters de l’Ajax d’Amsterdam lançaient fumigènes et pétards puissants sur la pelouse du Standard, dans le dos de Guillaume Hubert !

Après une interruption de match, le Standard se créait la première occasion du match. Sá déviait de la tête un ballon de la tête vers Edmilson qui prolongeait vers Dompe. Le Français partait vers la cage ajacide mais sa frappe trop croisée passait à côté (10e).

Un quart d’heure plus tard, moment très chaud dans la défense liégeoise où on passait tout près du 0-1. Sur un coup franc dévié, tout le monde passait à côté et Fiore sauvait le cuir sur la ligne. A moins que celui-ci ne l’ait passée ? En tout cas, l’arbitre derrière le but avait le nez dessus et n’a pas bronché. Peu importante, 2 minutes plus tard, El Ghazi fusillait en demi-volée Hubert pour ouvrir la marque (27e, 0-1). Une frappe puissante qui ne laissait aucune chance au portier local. A ce moment de la rencontre, le Standard était virtuellement éliminé.

A la 35e, Dompé tentait d’alerter le gardien néerlandais d’une frappe puissante et lointaine mais celle-ci, si elle faisait un grand ouf au stade, ne donnait rien. Dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, Mbenza armait une frappe à la retourne depuis le petit rectangle mais, dans un angle impossible, son ballon longeait la ligne sans que personne ne vienne le couper.

En seconde période, l’Ajax attaquait directement et forçait un corner après même pas deux minutes de jeu. Quelques minutes plus tard, après deux frappes non-cadrées du Standard, Nouri envoyait le cuir lecher la lucarne sans conséquences, fort heureusement.

Le Standard se montrait plus entreprenant sans pour autant se montrer réellement danger. A l’heure de jeu, Hubert sauvait même le Standard du 0-2 en déviant de justesse le ballon en corner. L’action résultait d’une perte de balle ridicule de Trebel. Dans la foulée, c’est Edmilson qui tirait mais sans cadrer. A 10 minutes du terme, le capitaine des Rouches envoyait une frappe non-cadrée, fil rouge du match liégeois.

A 5 minutes du terme, Benito Raman, monté en cours de partie, reprenait parfaitement de la tête un centre de Goreux, trompant, enfoin, la vigilance de Boer, le troisième gardien de l’Ajax (85e, 1-1). De quoi rendre la fin de match particulièrement intense !

Eliminé

Dans le même temps, le Celta Vigo est allé s’imposer au Pana de Polo Mpoku, s’assurant la deuxième place du groupe. Sans idées, le Standard n’est jamais parvenu à ennuyer une équipe ajacide bien organisée et très solide qui a, elle, su se montrer efficace quand il le fallait.

Source : Walfoot

[kad_youtube url= »https://youtu.be/LKgSOyMQRdE » width=625 ]

Résultats

ClubGoalsRésultat
Standard1N
Ajax1N